SUD DU VIETNAM - HISTOIRE ET DESTINATIONS PRINCIPALES

PRÉSENTATION DU SUD DU VIETNAM, DE SON HISTOIRE ET DES DESTINATIONS PRINCIPALES

Le Sud du Vietnam se caractérise par un climat chaud toute l’année, et une grande diversité au niveau des destinations. En effet, on peut retrouver dans le Sud du Vietnam la région du Delta du Mékong, avec ses rizières et ses marchés flottants, mais également Hô-Chi-Minh-Ville qui est la plus grand ville et le cœur économique du pays, en passant par diverses destinations balnéaires.

Histoire du Sud du Vietnam


L’histoire du Sud du Vietnam est principalement marquée par le royaume Funan. Ce royaume aurait existé entre le 1er et le 6ème siècle et aurait couvert principalement le Delta du Mékong. De manière générale, les informations officielles sur le royaume Funan sont relativement rares.

Toutefois, certaines données semblent être plus ou moins fiables et reviennent dans plusieurs sources. Ainsi, il semblerait que la capitale du royaume était située entre Chau Doc au Vietnam et Phnom Penh qui est l’actuelle capitale du Cambodge. Certains noms possibles sortent du lot, notamment Oc Eo, Angkor Borei, Ba Phnom ou encore Vyadhapura.

L’étymologie du nom du royaume possède plusieurs versions et plusieurs théories. La plus populaire semble être celle qui dit que le nom Funan est issu de la langue chinoise, dans laquelle le suffixe « nan » désigne des régions situés au sud.

Concernant l’origine ethnique des membres du royaume est elle aussi encore incertaine aujourd’hui. Les noms des Austronésiens, des Chams et des Khmers reviennent souvent, mais rien n’est certifié et certains pensent même qu’il s’agissait d’un royaume composé de plusieurs ethnies différentes.

Même la localisation et la taille du royaume n’est pas certaine, mais toutefois suite à de nombreux témoignages il semblerait qu’il était centré surtout sur le Delta du Mékong et ses alentours.

Comme évoqué précédemment, les informations fiables sur le royaume sont assez rares et c’est également le cas des sources d’où proviennent ces informations. Les principales sources sont des annales chinoises (qui affirmeraient que le royaume ait été fondé lors du 1er siècle), des inscriptions en khmer et en sanskrit (qui seraient à l’origine de diverses informations complémentaires), et des recherches archéologiques ayant été menées dans les alentours de la localisation probable du royaume.

Enfin, il semblerait que le royaume était organisé en plusieurs principautés, en guerre les unes contre les autres. Au sein du royaume auraient existé un système d’impôts, des échanges commerciaux ou encore des palais protégés par des murs.

Les destinations principales du Sud du Vietnam


Comme évoqué précédemment, les destinations populaires du Sud du Vietnam sont nombreuses et très différentes les unes des autres.

Ho-Chi-Minh-Ville

Ho-Chi-Minh-Ville est le cœur économique du Vietnam, ainsi que la plus grande ville du pays. Il s’agit d’une destination moderne et dynamique, autrefois nommée Saigon. Le nom de Ho-Chi-Minh-Ville est adopté le 2 juillet 1976 par l’initiative des communistes, vainqueurs de la Guerre du Vietnam, en hommage à Ho Chi Minh qui était le fondateur du Parti communiste vietnamien. Aujourd’hui, cette ville très active regorge de lieux à visiter.

Le musée des vestiges de la guerre retrace l’histoire de la Guerre d’Indochine et de la Guerre du Vietnam, deux périodes ayant marqué l’histoire du pays. Le musée donne une image très négative de la guerre, avec des pièces d’exposition qui peuvent s’avérer choquantes tant la réalité de la guerre était dure et cruelle. Une visite très émouvante et indispensable lors de votre visite dans le Sud du Vietnam.

La cathédrale Notre-Dame de Saigon, inspirée comme son nom l’indique de Notre-Dame de Paris, a été construite par les Français entre 1877 et 1880 avec des matériaux importés de France. La cathédrale était d’ailleurs à l’époque considérée comme le plus bel ouvrage réalisée par les Français durant la période de colonisation. Inférieure à Notre-Dame de Paris au niveau de la taille, cette cathédrale y ressemble tout de même fortement et affiche un mélange de style roman et gothique.

Le palais de la réunification est un autre bâtiment qui était important durant la présence des Français au Vietnam. Le palais servait en effet de bureau au gouverneur-général de l’Indochine française, mais a également été utilisé par la suite en tant que palais présidentiel par Ngo Dinh Diem.

Can Tho - Sud du Vietnam - Campagne
Paysage de la campagne du delta du Mékong

Can Tho

Can Tho est la plus grande ville du Delta du Mékong. Le tourisme à Can Tho connaît depuis plusieurs années un grand développement, notamment grâce à la popularité des marchés flottants. C’est en 1739 que Can Tho apparait pour la première fois sur la carte du pays. La ville a par la suite connu de nombreuses transformations concernant son nom mais également ses limites administratives, avant de devenir aujourd’hui une destination populaire du Sud du Vietnam.

Les marchés flottants de Can Tho représentent l’attraction principale de la ville. Chaque jour, des centaines de bateaux naviguent sur la rivière avec à bord des marchandises à vendre. On peut ainsi trouver des fruits, des légumes, du café, des plats typiques du Sud du Vietnam préparés directement à bord,… Ces marchés sont très populaires auprès des locaux qui se lèvent tôt le matin pour acquérir les plus belles marchandises, mais également de plus en plus auprès des touristes. En effet, tous ces bateaux avec tous ces produits à bord créent un spectacle magique et extrêmement coloré. A bord d’une barque, il est ainsi possible pour les touristes de se déplacer sur la rivière à travers les bateaux marchands, qui sont petits pour certains et impressionnants pour d’autres. Une immersion totale au cœur du quotidien des locaux, encore plus intéressante si on le fait très tôt le matin, moment de la journée où les marchés flottants sont les plus actifs et les plus animés, avec un nombre de locaux beaucoup plus important que de touristes, tendance qui peut changer plus tard dans la journée.

Visiter la prison provinciale de Can Tho, construite par les Français entre 1876 et 1886, vous promet un moment émouvant. Cette prison fut en effet un lieu de détention et de torture, et a été reconnue en tant que relique historique nationale par le Ministère de la Culture et de la Communication en 1996.

Les temples et les pagodes sont également l’une des attractions touristiques de Can Tho. Par exemple, la pagode Munirangsyaram est une pagode khmère dans laquelle vivent encore plusieurs moines, avec lesquels vous pourrez discuter lors de votre passage sur place.

Chau Doc

Chau Doc est une ville située dans le Delta du Mékong, tout comme Can Tho. Frontalière avec le Cambodge, la région dans laquelle se trouve Chau Doc est vietnamienne depuis seulement 300 ans. Aujourd’hui, c’est pourtant une destination très intéressante du Sud du Vietnam pour les amoureux de nature mais également de culture.

La forêt des cajeputiers de Tra Su abrite une biodiversité incroyable et il est possible de traverser cette forêt à bord d’une embarcation naviguant sur un cours d’eau surnommé « chemin vert ». Il s’agit ainsi d’un moment magique de relaxation et de découverte.

Le Mont Sam, reconnu zone touristique nationale, est entouré de paysages naturels splendides et abrite également plus d’une centaine de sites religieux, ce qui en fait un lieu de culte très populaire. On peut par exemple trouver au pied du Mont Sam la Pagode Tay An qui est la première construction du pays combinant des influences bouddhiques et hindouistes, ou bien le Mausolée de Thoai Ngoc Hau, un mausolée dédié à un mandarin de la cour de Hué qui est à l’origine de la construction d’un canal qui marque la frontière entre le Vietnam et le Cambodge.

Le village flottant présent à Chau Doc abrite des maisons flottantes et des cages à poissons, avec des centaines de radeaux qui le traversent chaque matin.

Voyage Sud Vietnam - Plage
La mer dans le Sud du Vietnam

Phu Quoc

Surnommée l’«île d’émeraude », Phu Quoc est la plus grande île du Vietnam. Elle est d’ailleurs plus proche des côtes cambodgiennes que des côtes vietnamiennes.

Les plages de Phu Quoc sont paradisiaques. Sable blanc, eau turquoise ou encore cabanes de pêche en feuilles de palmier sont des éléments que vous trouverez facilement sur les plages de Phu Quoc. Vous pourrez également pratiquer de nombreuses activités sur place. Certains sont classiques, comme les différents sports nautiques, la plongée sous-marine ou la baignade, mais d’autres sont plus originales, comme la pêche nocturne de calamar.

Le marché nocturne de Duong Dong propose de nombreuses espèces de poissons et de crustacés ainsi que des souvenirs fabriqués à base de perles, de coquillages,…

La Prison de Phu Quoc a été rouverte lors de la Guerre du Vietnam alors qu’elle avait initialement fermé en 1954. Plus de 40 000 personnes ont été détenues dans cette prison et de nombreuses tortures y ont été pratiquées. Visiter la prison permet aujourd’hui d’en apprendre plus sur les Guerres qu’a connues le Vietnam et sur la vie des habitants durant ces guerres.

Le Sud du Vietnam n’a donc rien à envier au reste du pays. La région possède en effet de nombreuses facettes différentes. Le climat est agréable et la liste des destinations intéressantes est longue. Nul doute que vous trouverez votre bonheur, que vous soyez amateur de nature, d’histoire, de culture, de gastronomie ou de sport.