CHAU DOC - SUD DU VIETNAM

UNE DESTINATION CHARMANTE AUX RICHESSES NATURELLES ET CULTURELLES INCONTESTABLES

Chau Doc est une ville de la province d’An Giang située dans la région du delta du Mékong, au Sud du Vietnam. C’est une ville frontalière au Cambodge. Ainsi, beaucoup de voyageurs arrivant du Cambodge rentrent au Vietnam par Chau Doc, qui se trouve également à 250 km de Hô-Chi-Minh-Ville et qui est située près du canal de Vinh Tê ainsi que du Hâu Giang (une branche du Mékong).

Chau Doc appartenait autrefois au royaume de Fou-nan. C’est il y a 300 ans seulement que la région est devenue vietnamienne. Aujourd’hui, il s’agit d’une excellente destination du Sud du Vietnam pour tous les amoureux de la nature.

Que faire à Chau Doc ?

Le Mont Sam

Reconnu zone touristique nationale, le mont Sam a une hauteur de 284 m et est entouré de superbes paysages naturels. C’est un lieu religieux important pour la population locale mais également pour les Vietnamiens en général. En effet, ce mont abrite plus d’une centaine de temples et pagodes. De nombreux Vietnamiens du Sud du Vietnam et du pays en général se rendent dans ces lieux de culte toute l’année. Voici quelques exemples :

La Pagode Tay An

Cette pagode se trouve au pied du mont Sam. C’est un des lieux de culte les plus originaux du mont Sam grâce à son architecture mêlant influences bouddhiques et hindouistes (c’est d’ailleurs la première construction du pays qui combine ces styles).

Construite en 1847, cette pagode est le refuge de 200 statues, très joliment décorées pour la plupart. A l’entrée de la pagode on peut retrouver les statues d’un éléphant noir à 2 défenses et d’un éléphant blanc à 6 défenses (on raconte que la mère de Bouddha aurait vu un éléphant à 6 défenses dans ses rêves avant de le mettre au monde). On peut également voir 7 statues de serpents (Bouddha aurait été sauvé par un serpent lors d’une tempête).

Le Temple de la Déesse Xu

A quelques mètres de la Pagode Tay An se trouve le temple de la Déesse Xu. A l’origine construit en 1820, la version actuelle du temple date de 1972.

Le temple abrite une statue, en grès noir et probablement d’origine khmère, qui représente un personnage aux cheveux bouclés. Il s’agirait d’une figuration de Shiva, une divinité hindoue. Cette statue, revêtue de parures multicolores, est au cœur de plusieurs légendes.

Le temple est très populaire auprès des Vietnamiens, notamment durant la période de pèlerinage où les offrandes se multiplient très rapidement.

Le Mausolée de Thoai Ngoc Hau

A seulement quelques mètres une fois de plus, ce mausolée est dédié à Thoai Ngoc Hau (1761-1829), un mandarin de la cour de Hué. Il est à l’origine de la construction du canal de Vinh Tê, qui s’est déroulée lorsqu’il était chargé de gouverner la région. Ce canal, long d’environ 100 km, marque la frontière avec le Cambodge.

Le monument est resté en très bon état depuis sa construction. Il est entouré d’arbres séculaires tandis que les marches pour accéder au tombeau ont été taillées dans une pierre rouge.
Le Mont Sam et ses édifices religieux représentent ainsi un atout touristique majeur pour Chau Doc et le Sud du Vietnam, mais nous allons voir que ce n’est pas le seul.

La forêt des cajeputiers de Tra Su

Cette forêt d’environ 850 hectares abrite près de 140 espèces végétales (22 d’arbres, 13 de plantes aquatiques,…), 70 espèces de volatiles, 25 espèces de reptiles et amphibiens, 20 espèces de poissons et 11 espèces de mammifères. La biodiversité présente dans cette réserve naturelle est extraordinaire et préservée. Les cajeputiers représentent l’espèce la plus présente, les plus hauts pouvant atteindre environ 10 m de hauteur.

La meilleure façon de visiter cette forêt est sans aucun doute à bord d’une embarcation qui suit le cours d’eau traversant la forêt. Ce cours d’eau est d’ailleurs surnommé « chemin vert » grâce aux jacinthes qui l’envahissent. Le calme de cet endroit est imperturbable et vous profiterez d’un moment réellement magique dont vous vous souviendrez pour toujours.

Un observatoire est également présent sur place et permet de profiter d’un panorama sur l’ensemble de la réserve naturelle et de la couleur verte s’étendant à perte de vue.

Le village flottant

Le village flottant contient des maisons flottantes mais également des cages à poissons (c’est d’ailleurs le village piscicole contenant le plus de cages à poissons de tout le delta du Mékong).

Des centaines de radeaux passent à travers ce village le matin ce qui offre un spectacle unique. Il est également possible d’assister au processus d’élevage de poissons et de l’expérimenter. Chaque ferme piscicole peut produire jusqu’à 60 000 poissons par an ce qui est un chiffre très impressionnant.
La mosquée Ehsan

Il s’agit de la mosquée la plus proche de Chau Doc. Elle se trouve dans un village Cham (originaires du royaume de Champa). Pour y accéder, il faut traverser une rivière et passer par le village qui saura également vous séduire avec son ambiance chaleureuse, ses familles et ses marchands ambulants.

Se balader en bateau

Une balade en bateau à Chau Doc permet de découvrir à la fois la ville et les maisons sur pilotis mais également le marché flottant local de fruits et légumes.

La gastronomie à Chau Doc

Lors de votre passage à Chau Doc vous aurez l’occasion de goûter à des plats comme les nouilles de poisson, les crevettes, les grenouilles, l’anguille, le bœuf à sept saveurs,…

Quelques astuces lors de votre séjour à Chau Doc


- Chau Doc vous offre la possibilité d’admirer un coucher de soleil, mélangé au paysage offert par le delta du Mékong… Un incontournable si vous êtes sur place lors de votre voyage au Sud du Vietnam !

- Chau Doc ne se limite pas à une frontière avec le Cambodge. Au contraire, la ville dispose de nombreux atouts qui méritent de s’y attarder.