En suivant les traces des Français au Vietnam

Prix à partir de 1430 USD - 1270 euros

En suivant les traces des Français au Vietnam

Présentation du voyage

En 1954, les accords de Genève mettent un terme à la colonisation française en Indochine. Plus d'un demi-siècle a passé.  Nous découvrons un Vietnam contemporain, moderne, suite à cet héritage français, à travers les vestiges architecturaux et urbanistiques, les histoires des Français ayant vécu au Vietnam, ainsi que dans la gastronomie.

Hanoi > Nghia Lo > Mu Cang Chai > Sapa > Baie de Lan Ha > Hue > Hoi An > Buon Ma Thuot > Nha Trang > Dalat > Saigon > Can Tho > Sadec

Programme détaillé jour par jour

 Jour 1 : Hanoï
Jour 1 : Hanoï

Hanoï

L’arrivée des colons français qui a donné à Hanoi, la capitale légendaire de l’Indochine un caractère bien particulier. Notre voyage commencen par une découverte d’une ville traditionnelle vietnamienne et d’une ville au passé colonial.

Le vieux quartier nous invite à parcourir ses rues aux 36 corporations, à apprécier l’architecture de la maison Ma May, une demeure bien conservée d’un commerçant chinois, le plus vieux marché de Hanoï construit par les français - le marché Dong Xuan, le pont Long Bien (ancien pont Paul Doumer construit selon les plans d’Eiffel) et le Temple de la littérature, première université du Vietnam.

Ensuite, visite du quartier français Ba Dinh abritant diverses anciennes villas de style architectural, maintenant devenues des bâtiments administratifs et des ambassades. Nous voyons une relève de la garde devant le mausolée de Ho Chi Minh, visitons les jardins dans l’enceinte du palais présidentiel, la maison sur pilotis où vécut Ho Chi Minh, la pagode au Pilier unique.

À proximité, le temple Quan Thanh, voué au culte du génie gardien du nord, puis la pagode Tran Quoc comme posée sur un îlot, sur les bords du lac de l’Ouest.

Soirée libre pour massage, repos, bière ou une promenade dans le cœur de la ville sur la rue Trang Tien (l’ancienne rue Paul Bert) qui mène à l’Opéra.

Jour 1 : Hanoï
 Jour 2 : Hanoï, Nghia Lo
Jour 2 : Hanoï, Nghia Lo

Hanoï, Nghia Lo

Direction les montagnes du Nord-Ouest. La campagne se découvre à nous avec ses rizières étendues sur des kilomètres, offrant une atmosphère plus « saine » que dans la mégapole Hanoï. Les vallées et collines se succèdent avec des plantations de thé, des forêts d’arbres à laque.

Nous plongeons vers Nghia Lo située dans une cuvette. En 1951, cette bourgade connut une bataille étant l'un des épisodes marquants de la guerre d'Indochine en 1951 entre les forces de l’armée vietnamienne et celles du général de Lattre.

Petit détour dans les villages pour découvrir des théiers et des activités quotidiennes des Thai. Le coucher de soleil sur les montagnes peut être de la partie !

Arrivée à Nghia Lo, une famille de Thaï noir nous accueille ce soir pour le gîte et un dîner copieux où seront confectionnées des « spécialités locales ». Surprise garantie !

Jour 2 : Hanoï, Nghia Lo
 Jour 3 : Nghia Lo, Mu Cang Chai
Jour 3 : Nghia Lo, Mu Cang Chai

Nghia Lo, Mu Cang Chai

Aujourd’hui, nous grimpons de véritables cols serpentant dans la montagne. En chemin, quelques arrêts pour découvrir des villages des ethnies différentes et des rizières en terrasse très connues de la région.

Nous traversons des cols dans la montagne, certains à plus de 1500 m d’altitude, où les amateurs de vol libre n’hésitent pas à affronter le vide (col de Khau Pha). Le panorama offert à nos yeux est inouï au fil de nos ascensions et descente successives. Les clichés seront obligatoires pour immortaliser ce spectacle qui nous est offert.

La balade à pied de 2-3 heures dans les villages de Tu Le ou La Pa Tan est suggérée.

Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 3 : Nghia Lo, Mu Cang Chai
 Jour 4 : Mu Cang Chai, Sapa
Jour 4 : Mu Cang Chai, Sapa

Mu Cang Chai, Sapa

La journée commence par la visite d’un petit village Thaï à proximité. Ensuite, reprise de la route plein nord. Les vallées et villages se succèdent avec autant d’activité liées aux travaux quotidiens des Hmong et Thaï, majoritaires dans la région. Plusieurs cols sont franchis et nous pouvons admirer les montagnes de la chaîne Hoang Lien.

Arrivée à Sapa, la capitale d’été des Français au début du 20 ème siècle. Promenade à Y Linh Ho, Lao Chai, Ta Van et ses petits hameaux de l´ethnie Hmong noir. Localité isolée, accessible à pied, et de fait moins fréquentée, à travers des rizières en terrasse, c’est un moment privilégié pour avoir une vision réelle de la vie des paysans au quotidien.

Retour à Sapa pour dîner et passer la nuit à l’hôtel.

Jour 4 : Mu Cang Chai, Sapa
 Jour 5 : Sapa, Hanoï
Jour 5 : Sapa, Hanoï

Sapa, Hanoï

Une autre marche de 2 heures peut s’offrir à nous entre Matra (Hmong) et Ta Phin (Dao rouge) dont les femmes portent une coiffe rouge, et ont la particularité d’avoir les sourcils rasés.

Visite du temple de Den Mau (18ème siècle) dédié à la déesse-princesse Lieu Hanh. Ce temple marque la frontière avec la Chine, puissante et éternelle rivale voisine ! Vue sur le pont-frontière.

Balade au centre ville de Sapa pour faire du shopping. Visite de l’église et du marché.

Suggestion de faire un bain de pied aux herbes médicinales pour relaxer après les randonnées.

Transfert à la gare. Retour à Hanoï par le train de nuit.

Jour 5 : Sapa, Hanoï
 Jour 6 : Hanoï, Baie de Lan Ha
Jour 6 : Hanoï, Baie de Lan Ha

Hanoï, Baie de Lan Ha

Nous quittons la capitale, direction Hai Phong pour emprunter le ferry qui nous dépose à l’île de Cat Ba.

Embarquement vers midi pour une croisière se déroulant dans la baie de Lan Ha. Accueil chaleureux de l’équipage. L'itinéraire traverse un village flottant de pêcheurs de la baie, avant de rejoindre les zones plus pittoresques de la baie et leurs centaines d'îlots.

Lan Ha est une extension moins touristique de la baie d'Ha Long, endroit où les Français ont cartographié et ont baptisé certains îlots pendant la colonisation de l’Indochine (1887-1954).

Kayak à travers les lagunes et les grottes formant des tunnels étroits. Visite de grottes avant de continuer la navigation plus au nord jusqu'à la plage de Bai Trai Dao (Trois Pêches). Temps libre pour nager, se détendre. Retour à bord pour profiter du coucher de soleil sur la baie ou bien apprendre à cuisiner avec le chef.

Dans la soirée nous pouvons tenter notre chance à la pêche aux calamars. Nuit à bord dans un coin paisible de la baie.

Jour 6 : Hanoï, Baie de Lan Ha
 Jour 7 : Baie de Lan Ha, Hanoï, Hue
Jour 7 : Baie de Lan Ha, Hanoï, Hue

Baie de Lan Ha, Hanoï, Hue

Nous assistons au lever du soleil sur la baie et prenons le petit déjeuner pendant que la jonque se dirige vers le port Viet Hai sur l'île de Cat Ba. Débarquement pour une balade en vélo à travers la forêt jusqu'au village de Viet Hai. Cette visite nous permet de comprendre de quoi vivent les gens de ce village entouré par les montagnes du parc national de l'île.

Retour sur le bateau pour déjeuner.

Débarquement au port de Ben Beo et retour à Hanoï pour notre vol à Hue.

Jour 7 : Baie de Lan Ha, Hanoï, Hue
 Jour 8 : Hue
Jour 8 : Hue

Hue

Journée consacrée à la visite Hue, la capitale impériale de la dynatie Nguyen. À l'époque de l'Indochine française, Hue est la capitale du Protectorat d'Annam, un territoire placé sous protection de la France. Les Français encouragent alors le développement architectural de la ville, gardant à Hue son statut de ville impériale jusqu'en 1945, date de l'abdication de l'empereur Bao Dai.

Nous empruntons la rivière des Parfums jusqu’à la pagode de la Dame Céleste (Thien Mu). Cette pagode bouddhiste est merveilleusement située, en surplomb du fleuve face aux montagnes à l’horizon.

Retour vers la ville pour visiter la citadelle impériale, où vécurent les derniers empereurs du Vietnam.

Situés dans la campagne environnante, dans des lieux respirant la quiétude, les tombeaux des rois Tu Duc et Khai Dinh alimentent notre curiosité de l’après-midi.

Sur la route de retour, nous découvrons tous les secrets de la fabrication des baguettes d’encens.

Jour 8 : Hue
 Jour 9 : Hue, Hoi An
Jour 9 : Hue, Hoi An

Hue, Hoi An

Notre étape du jour nous mène à Hoi An. Après les lagons qui bordent la route mandarine, nous grimpons le fameux col des Nuages. D’un côté, le lagon de Lang Co, de l’autre la baie de Da Nang, autant d’étendues immenses de la mer bordée de plages de sable blanc.

La visite du musée Cham à Da Nang nous fait découvrir l’importance de l’ancien royaume hindouiste du Champa (192 – 1832) établi dans cette région. Les ruines de ce royaume disparu dans la forêt furent découvertes en 1889 par Camille Paris, un fonctionnaire qui participa à la campagne du Tonkin. Puis les travaux de l'École Française d'Extrême Orient dévoilèrent les traces de la culture Cham. 

À quelques kilomètres, tout en longeant la mer, la Montagne de marbre nous révèle d’habiles tailleurs de pierre. La pagode Tam Thai, la grotte Huyen Khong nous invitent à gravir le flan de la montagne. Pour les moins courageux, un ascenseur sera emprunté.

La petite ville charmante Hoi An nous accueille. De nombreux marchands, essentiellement chinois et japonais s’y installèrent au 16è siècle, donnant aux diverses bâtisses cette architecture typique et originale. Découverte du pont japonais, le sanctuaire de Fugian - déesse de la mer, l’ancienne maison Phung Hung.

Balade à travers le marché et sur les quais, lieux très animés de la fin de journée et de la soirée.

Jour 9 : Hue, Hoi An
 Jour 10 : Hoi An, Da Nang, Buon Me Thuot
Jour 10 : Hoi An, Da Nang, Buon Me Thuot

Hoi An, Da Nang, Buon Me Thuot

Matinée libre pour faire une baignade à la plage, un moment tranquille dans un café ou la dégustation des plats typiques de cette ville tels que le banh mi (sandwich) chez madame Phuong. Ce plat est un exemple de l'héritage de la gastronomie française devenant spécialité reconnue mondiale du Vietnam.

Transfert à Da Nang, ville portuaire où en 1858, les troupes franco-espagnoles commencèrent l'occupation coloniale du Vietnam. Vol à Buon Ma Thuot, la ville la plus grande des Hauts Plateaux.

Jour 10 : Hoi An, Da Nang, Buon Me Thuot
 Jour 11 : Buon Ma Thuot, Ban Don, Buon Ma Thuot
Jour 11 : Buon Ma Thuot, Ban Don, Buon Ma Thuot

Buon Ma Thuot, Ban Don, Buon Ma Thuot

Dès 19ème siècle, les Français ont mené une série d'expéditions pour conquérir les hauts plateaux. Les missionnaires étaient les pionniers arrivant à cette terre sauvage et préservée. Puis pendant près de cent ans, des scientifiques ont étudié la région et les groupes de minorité d'une manière approfondie et complète.

Notre journée débute par la découverte de Ban Don, village des éléphants. Visite de la maison sur pilotis en bois datant plus de 120 ans, la légende du roi des chasseurs d’éléphants, le pont suspendu en bambou de 750 mètres de long sur la rivière Serepok. 

L’après – midi, visite des chutes de Dray Nur dans les environs de Buon Ma Thuot.

Retour à Buon Ma Thuot. Nuit à l’hôtel.

Jour 11 : Buon Ma Thuot, Ban Don, Buon Ma Thuot
 Jour 12 : Buon Ma Thuot, Nha Trang
Jour 12 : Buon Ma Thuot, Nha Trang

Buon Ma Thuot, Nha Trang

Visite du village Akodhong des Edés, un bel aboutissement de l’évolution chez les minorités.

Après départ pour lac Lak (un grand lac naturel entouré de beaux villages de l’ethnie Mnong, chemin faisant nous pouvons nous arrêter pour gouter le miel de café et découvrir de grandes et vastes plantations de café, d’hévéas et de poivre. Promenade en pirogue sur le lac et visite des villages Jun et Mlieng.

Retour à Buon Ma Thuot pour le transfert à Nha Trang.

Jour 12 : Buon Ma Thuot, Nha Trang
 Jour 13 : Nha Trang
Jour 13 : Nha Trang

Nha Trang

Notre prochaine destination est une cite balnéaire, dont la baie fait partie du Club des plus belles baies du monde. En 1894, le médecin Alexandre Yersin s’y est installé. Après avoir crée l'Institut Pasteur de Nha Trang, il a mis en place un laboratoire et les équipements nécessaires à la préparation du vaccin contre la peste.

Journée consacrée à la visite des îles Mieu, Tam, Mot et Mun. Suggestion de pêche et la plongée sous-marine dans un océan plein de coraux de l'île Mun. C’est aussi l’occasion de déguster les fruits de mer tous frais accompagnés de bières locales et de fruits exotiques.

Baignade ou repos sur la plage avant de retourner au port. Découverte de la vie des pêcheurs.

Temps libre à Nha Trang pour détente à la plage sous le soleil et activités nautiques (plongée, surf).

Jour 13 : Nha Trang
 Jour 14 : Nha Trang, Dalat
Jour 14 : Nha Trang, Dalat

Nha Trang, Dalat

Départ à Dalat, « ville de l’éternel printemps » ou « ville à la saveur européenne ». Alexandre Yersin et son groupe d'expédition ont trouvé Dalat en 1893, et à cet époque, il n'y avait que quelques villages de minorités ethniques. De nos jours, cette ville exerce une attraction touristique importante grâce à ses paysages : chutes d'eau, lacs, forêts de sapin, vallées fleuries, villas coloniales dont le style art-déco rappelle l'architecture des provinces françaises.

Nous visitons le palais d’été de Bao Dai, le dernier empereur du Vietnam et quelques autres villas aux alentours. Puis, découverte d’un endroit fantastique qui s’appelle « Maison folle ». Il s’agit d’une villa inspirée par la nature, les contes de fées et les œuvres de Gaudi.

Trajet à Trai Mat dans les environs de Dalat pour admirer son paysage naturel, des fermes de fleurs, des légumes et des caféiers. Visite de la pagode Linh Phuoc construite avec des milliers de morceaux de porcelaine et les champs de théiers Cau Dat.

Possibilité de partir à Trai Mat en train de la célèbre gare de Da Lat, inspirée de celle de Deauville.

Jour 14 : Nha Trang, Dalat
 Jour 15 : Dalat, Saigon
Jour 15 : Dalat, Saigon

Dalat, Saigon

Matin à la montagne Lang Biang où nous jouissons d’une vue superbe sur les montagnes et les vallées. Le nom Langbiang vient d'un conte style « Roméo et Juliette »: un couple d'amoureux qui ne peuvent pas être ensemble à cause des conflits entre leurs tribus. Après leurs morts par suicide, leurs familles et les gens décidèrent d’effacer la haine et fusionnèrent les tribus pour former le groupe de minorité Kho. Ils nommèrent la montagne Lang Biang appariée aux deux prénoms du couple malheureux.

Ensuite, nous allons au Lat, le village des plusieurs groupes de minorités : Lat, Chil, Ma, Kho,…Visite d’un atelier de broderies et dégustation du thé traditionnel.

Retour au centre ville pour se balader au bord du lac Xuan Huong, la place centrale Lam Vien et visiter du marché au style des années 60.

Vol à Saigon. Soirée libre pour découvrir la vie nocturne de cette ville dynamique.

Jour 15 : Dalat, Saigon
 Jour 16 : Saigon, Ben Tre, Can Tho
Jour 16 : Saigon, Ben Tre, Can Tho

Saigon, Ben Tre, Can Tho

Route vers le delta du Mékong. À Ben Tre, balade en sampan sur la rivière, au cœur de l’incessante activité des vietnamiens. Visite d’un atelier de confection de sucreries à base de noix de coco. Nous débarquons à Nhon Thanh, et vaquons dans les rues du village. Dégustation de thé, de fruits tropicaux. Visite d’une fabrique de tapis.

Nous enfourchons des vélos pour traverser des rizières, des vergers. La campagne est riche et prospère. Pause déjeuner au bord de la rivière.

Dégustation des fruits de saison multiples et variés au verger de Cai Mon. Poursuite vers Can Tho : nous sommes au cœur du delta du Mékong !

Possibilité de découvrir les environs à pied ou vélo.

Jour 16 : Saigon, Ben Tre, Can Tho
 Jour 17 : Can Tho, Sadec, Saigon
Jour 17 : Can Tho, Sadec, Saigon

Can Tho, Sadec, Saigon

La visite du marché flottant de Cai Rang, typique dans cette région du delta, est le clou de la matinée. Vente des produits agricoles mais aussi de produits de consommation courante. Dans cette ambiance colorée, chaque bateau identifie sa cargaison par une perche au bout de laquelle est accroché le produit vendu ! Vous avez dit « ingéniosité » !

Puis, route vers la tombe familiale au pont de Tam Vu, lieu historique de quatre batailles de la guerre Indochine.

Notre prochaine destination est Sa Dec, où vécut Marguerite Duras. La maison de l’Amant, devenue célèbre grâce au roman de cet auteur et du tournage du film en 1992, est aujourd’hui un site historique national. Visite ensuite de la pagode Kien An Cung.

Retour à Saigon.

Jour 17 : Can Tho, Sadec, Saigon
 Jour 18 : Saigon
Jour 18 : Saigon

Saigon

L’ancienne Saigon, aujourd’hui Ho Chi Minh, ville au passé riche et tourmenté, surnommée le Paris de l´Extrême Orient, était la capitale de l´Indochine Française. Saïgon était vouée à devenir le Singapour des Français. Après Dien Bien Phu et les accords de Genève, elle devint la capitale de la république du Vietnam avant le conflit américain. Saïgon en conservera quelques beaux bâtiments coloniaux, une urbanisation avec des rues larges et des influences de différentes cultures.

Tour panoramique de la ville : la poste centrale (1886 – 1891, charpente créée par Gustave Eiffel), le palais de la Réunification – l’ancienne résidence des présidents de la république du Vietnam (1962, architect Ngo Viet Thu, lauréat du Prix de Rome en 1955), l’Hôtel de Ville (1898 - 1909, architect Femand Gardès), la cathédrale Notre Dame (1877 – 1880, architect Jules Bourard), la pagode de la Dame céleste Thien Hau (construite au 18è siècle par les commerçants chinois). Vous serez charmés par le style du roman-gothique aux motifs indochinois ou traditionnels asiatiques.

Reste du temps libre pour les dernières emplettes et le diner jusqu’au transfert à l’aéroport pour votre vol de départ

Jour 18 : Saigon

Obtenez votre devis

Merci de remplir ce formulaire sans engagement, cela nous aide à vous faire une proposition adaptée à vos envies et besoins.

Avis sur Vietnam Exploration