Transport au Vietnam

Marcher


Une des meilleures façons de visiter une ville est à pied. Une promenade dans les rues du centre ville de Hanoi ou Saigon est une excellente occasion pour les photographes ou les passionnés de cuisine de rue. Cependant, cela peut être un peu exaspérant lorsque des scooters sont garés sur le trottoir et que de temps en temps vous devez descendre sur la route.

Traverser la route au Vietnam peut paraître inquiétant mais à la fois amusant quand même. Rappelez-vous que les motos essaient d'anticiper vos mouvements pour vous éviter. Gardez un rythme lent mais continuer résolument à avancer (ne pas se tenir au milieu de la route ou reculer), levez les bras pour que les motocyclistes sachent que vous êtes en train de traverser la rue. Méfiez-vous des camions et des bus.

Cyclo


Les cyclos sont aussi un moyen intéressant de visiter la ville. Mais il faut négocier un prix à l’avance, environ 100 000 VND par heure, et assurez-vous de payer la somme exacte.

Scooter


Officiellement, vous conduisez du côté droit de la route, même si dans la pratique ce n’est pas toujours le cas. Vérifiez donc auprès de votre assurance voyage que vous êtes bien couvert en cas d’accident.

Pour louer une moto, vous devrez fournir un passeport, signer un contrat de location ou payer à l'avance. Les périodes de location plus longues peuvent vous obliger à laisser votre passeport ou un dépôt en espèces égal à la valeur marchande de la moto. Assurez-vous que votre moto de location est en état de marche et que les freins, les phares, etc. fonctionnent correctement. Il est judicieux de garer votre moto sur un parking surveillé pour réduire les risques de vol. Assurez-vous simplement de conserver votre ticket de parking : si vous le perdez, vous devrez contacter votre agence de location. En conduisant, portez toujours un casque (qui est requis par la loi), évitez les bijoux et les mini-jupes, et attachez bien votre sac ou mettez-le sous le siège pour le protéger des voleurs.


Xe om (Moto-taxi)


La plupart des chauffeurs de xe om peuvent être trouvés assis (parfois endormis) sur leur véhicule dans les coins de rue. Prononcer des noms de rue en vietnamien peut être difficile, alors indiquez votre destination sur une carte ou écrivez-la. Assurez-vous de convenir d’un prix au préalable.

Pour des déplacements plus pratiques et moins chers, essayez les applications Grab, GoViet et Be qui sont similaires à Uber.

Service de bus de la ville


Les autobus sont également une option pour se déplacer dans la ville dans le confort climatisé (dans les nouveaux modèles). La plupart des rues principales sont accessibles via une ligne de bus peu coûteuse, (7 000 VND pour un trajet), payé à un « assistant du chauffeur » dans le bus. En cas de forte circulation, les bus peuvent être plus rapides, car ils ont un droit de passage informel dans les rues. Si vous voulez monter, assurez-vous de faire signe quand votre bus arrive, sinon ils pourraient simplement passer sans s'arrêter.

Taxis


Les taxis sont nombreux et bon marché par rapport à certains pays voisins. En général, les chauffeurs parlent très peu anglais. Il est donc utile de noter votre destination avant. Pour l'assurance de la qualité, choisissez des grandes sociétés de taxi telles que Hanoi Taxi, Mai Linh ou Vinasun.

Les applications comme Grab offrent des tarifs moins chers et des conducteurs plus polis que les taxis normaux. La communication (par message) sera plus simple et vous pouvez suivre l’itinéraire du trajet sur votre portable.

Service de bus entre les villes


Des services de bus de longue distance relient la plupart des villes et des billets peuvent être achetés aux principales gares routières. Plusieurs agences utilisent des bus couchettes équipés de sièges inclinables. Certains de ces bus peuvent laisser des lumières qui restent allumées presque toute la nuit, alors apportez un masque pour les yeux.

De nombreuses agences de voyages proposent plusieurs circuits appelés Open Tours, qui sillonnent le pays. Pour un prix bas, vous pouvez choisir de vous arrêter dans une destination et de rester aussi longtemps vous souhaitez. Lorsque vous décidez de reprendre le bus, rendez-vous au bureau de cette agence.

Trains


La ligne de chemin de fer nord-sud qui est connue sous le nom du train de la Réunification (Tau Thong Nhat) constitue un excellent moyen de voir la campagne, notamment parce que le trajet est beaucoup moins chaotique que le trafic routier sur la route nationale 1. Le système de train se modernise lentement avec des trains plus confortables. Les wagons-lits sont disponibles pour les longs trajets.

Les sociétés privées effectuent le trajet en couchette de Hanoi à Sapa, ou de Ho Chi Minh-Ville à Phan Thiet et à Nha Trang. Le tarif est plus cher, mais plus moderne et confortable que le train normal. Vous pouvez consulter l'horaire sur baolau.com.

Les billets de train peuvent être achetés en ligne ou directement à la gare. Les classes de billets comprennent le siège rigide et le siège souple, ainsi que les couchettes rigides et les couchettes souples pour les voyages d'une nuit. Une boisson et une collation légère sont généralement incluses dans le prix du billet. De nombreux itinéraires de train disposent de wagons-restaurants aux tarifs abordables et de paniers-repas.

Les trains partent généralement à l’heure. Pour connaître l'horaire détaillé des heures de départ et d'arrivée, ainsi que les frais et la disponibilité, consultez seat61.com/vietnam.htm.

Avion


Vols internationaux : les deux principaux aéroports d’entrée sont Noi Bai (HAN) à Hanoi et Tan Son Nhat (SGN) à Ho Chi Minh, suivis de Danang (DAD).