Fêtes et cérémonies du Vietnam

Evènements les plus importants dans la vie d’un Vietnamien

La naissance

Pour célébrer l’arrivée d’un bébé, une fête est organisée lors du premier mois : c’est l’« Offrande à la lucine », représentant le sevrage de l’enfant. Des offrandes sont destinées pour les ancêtres et des cadeaux sont offerts à l’enfant.

Au terme de la première année, c’est « La fin du berceau ». La famille remercie les ancêtres et dispose devant l’enfant plusieurs objets (stylo, miroir, outil, livre...). L’objet choisi aura ainsi une signification particulière pour son avenir vers lequel la famille l’aidera à s’orienter.

L’anniversaire

De nos jours, les vietnamiens fêtent leur date de naissance selon le style occidental avec la présence du gâteau, des bougies, des fleurs,... On organise un repas à domicile ou au restaurant, avec la participation de la famille, des amis, des collègues.

Le mariage

Le mariage comprend différents rituels complexes qui commencent bien avant le mariage, et durent jusqu’à la célébration. Ces rituels se sont modernisés. Aujourd’hui simplifiés, la famille joue cependant toujours un rôle prépondérant dans cet évènement.

La funéraille

La croyance veut que les morts quittent notre monde terrestre pour rejoindre un autre monde. Les rituels pour dire adieu au défunt et préparer ce voyage comportent tout un cérémonial : le soin du corps, la préparation des offrandes, la mise du défunt dans le cercueil, l’enterrement, le placement du portrait sur l’autel de la maison. Quelques années après, il est temps de faire un deuxième enterrement qui consiste à déterrer les restes du défunt, de laver ses os, puis de les transférer dans son cercueil définitif.

Anniversaire de décès

La famille se souvient des proches déjà décédés en se rassemblant chaque année au jour de leur mort pour partager un repas ensemble et envoyer des offrandes disposées sur l’autel et en brulant des papiers votifs.

Les grandes fêtes traditionnelles

Le Tet – Le Nouvel an lunaire

Fête la plus importante au Vietnam, le Têt célèbre le passage à la nouvelle année selon le calendrier lunaire et marque le début du printemps (entre le 1er et le 7ème jour de la nouvelle année).

L’achat des aliments et des offrandes, le nettoyage et les décorations pour la maison commencent environ un demi-mois avant la date. La fête du Têt est devenue si familière et si sacrée, que lorsque le printemps arrive, où qu'ils soient, tous les Vietnamiens s'enthousiasment pour l'arrivée du Têt. Ils sont alors pris de nostalgie et souhaitent retourner vers leur terre natale pour une réunion de famille et pour goûter aux saveurs particulières des festivités vietnamiennes.

Le Giao Thua (La soirée du Nouvel An) est le moment le plus sacré, le passage de l'ancienne à la nouvelle année. Après le Giao Thua débute la nouvelle année avec son lot de pratiques et de coutumes, de divertissements et de jeux propres à la culture traditionnelle vietnamienne.

Le Têt vécu au Vietnam est un moment « magique » ! Si vous avez l'occasion de visiter le Vietnam pendant le Têt pour partager ce moment avec les habitants, vous serez sûrement profondément impressionnés par cette culture traditionnelle distincte, qui fait toute la richesse de l'identité nationale.

Fête de la Mi-automne

Le festival de la mi-automne ou fête de la récolte est très populaire au Vietnam. Ce festival se déroule le 15ème jour du 8ème mois lunaire (fin septembre au début octobre). Lors de cette fête, la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, symbolisant l’unité de la famille. Tous les membres se réunissent et dégustent ensemble des gâteaux typiques, tout cela au clair de lune ! Cette fête est la plus attendue des enfants, occasion pour eux de se voir offrir de nouveaux jouets.

Les fêtes religieuses

L'anniversaire de Bouddha

Cette fête célèbre les trois grandes étapes de l’existence du Bouddha : sa naissance, son éveil et sa mort. Traditionnellement célébrée le 8ème jour du 4ème mois du calendrier lunaire, la fête voit des lanternes et des drapeaux accrochées dans les pagodes avec de nombreuses processions tout au long de la soirée.

La fête des fantômes affamés

Cette fête a lieu le 15ème jour du 7ème mois lunaire, dit mois des fantômes. La tradition veut que pendant cette période soient relâchés sur terre les « esprits orphelins et fantômes sauvages » retenus dans les enfers. Ces esprits se voient offrir des repas réconfortants et des cérémonies se déroulent pour leur délivrance.

Les fêtes locales

À travers le pays, près de 8 000 fêtes se tiennent chaque année dans toutes les villes et provinces, la plupart au printemps et à l'automne qui sont les deux plus belles saisons. Chaque village, et certains grands temples et pagodes ont leurs propres festivals. Une fête se compose généralement de deux parties, les rituels pour adorer les ancêtres ou les dieux et le divertissement avec des concerts et des jeux folkloriques.

Un certain nombre de festivals locaux sont bien connus, attirant les participants des autres régions. Ils sont classés au patrimoine culturel national.

La fête de Lim

Cette fête commence le 13ème jour du premier mois lunaire) dans le province de Bac Ninh. Sur la colline de Lim, les artistes, en couples ou en groupes interprètent du Quan ho, un chant alterné spécifique de cette province et qui a été reconnu patrimoine immatériel de l'Humanité par l'UNESCO. De nombreux jeux folkloriques sont ainsi organisés, entre autres combats de coq, balançoire, lutte traditionnelle, jeux de cartes, concours de cuisson de riz...

La fête de la Pagode des Parfums

La pagode de Parfums, située à 70 km de Hanoi, comprend de très nombreuses pagodes nichées entre rivière et montagnes. Lieu de pèlerinage par excellence, les pèlerins y viennent en masse des quatre coins du pays. La fête, débutant le 6ème jour du premier mois lunaire et jusqu’à la dernière semaine du 3ème mois lunaire, est la plus longue au nord du pays.

La fête Xien Muong

Xien Muong est l'une des plus grandes fêtes de la minorité Thai à la mémoire des dieux qui les ont aidé à découvrir la région et pour prier en vue du bonheur et de la prosperité. Le festival qui a lieu le 5 février à Nghia Lô comprends des jeux, des danses et de la pêche en groupe.

La fête de Da Sy

Une des plus spectaculaires fêtes de village ! Célébrée deux semaines après la fête de Nouvel An à Da Sy, une petit village à 10km de Hanoi qui est réputé pour son activité ancestral de fabrication de couteaux et ciseaux. Un grand dragon de 50m de long est promené pendant toute la fête.

Les fêtes des métiers

Au Vietnam, certains métiers et secteurs sont honorés un jour particulier dans l’année. La fête la plus populaire est celle du 20 novembre : c’est la fête des enseignants. Ce jour-là, les écoles organisent des concerts et les professeurs se voient offrir des cadeaux par leurs élèves accompagnés des parents.

Les fêtes d’origine étrangères

La saint Valentin : Apprécié par les jeunes vietnamiens, c’est l’opportunité pour les couples de s’offrir des cadeaux, et de sortir ensemble.

Noel : Les catholiques célèbrent la fête  à la maison et à l'église, mais les gens en général préfèrent sortir la nuit de Noël, prenant des photos devant les jolies décorations des églises et des centres commerciaux.

Calendrier des grandes fêtes et jours fériés

  • 1er janvier : Nouvel An universel
  • Février : Fête du Tet
  • Avril : Jour de la commémoration des rois Hung
  • 30 avril  : Jour de la réunification du pays
  • 1er mai : Fête internationale du Travail
  • 2 septembre : Fête nationale
Avis sur Vietnam Exploration