Economie du Vietnam

Après les longues années de guerre, les grandes difficultés liées à l'embargo américain, la bureaucratisation et le modèle « bao cap » (économie de marché progressivement supprimée pour faire place à une direction étatique), l’économie du Vietnam s’est retrouvée en délicatesse.

 

Avec l’ouverture à partir du début des années 90 par la politique « Doi Moi » (renouveau), l’'économie de marché, la privatisation, la concurrence, la coopération avec les pays étrangers sont alors apparues. Cette politique a rapidement sorti le pays des difficultés économiques et diplomatiques.

 

Actuellement, l’économie du Vietnam présente un mélange entre l’économie planifiée par l'État et une économie de marché, contrôlée par l'offre et la demande.

 

Son produit intérieur brut (PIB) pour 2016 était de 202,6 milliards de dollars avec un PIB par habitant de 2 185 dollars. La population active est composée de 54,61 millions de personnes.

 

Le Vietnam sera l'un des marchés émergents les plus dynamiques du monde d'ici 2020 avec un PIB estimé de 436 milliards de dollars.

Les principaux secteurs économiques

  • L'industrie : le textile, l'agro-alimentaire, l'industrie du meuble, l'industrie plasturgique et papetière, l’industrie liée aux besoins énergétiques (en pleine croissance)
  • Le secteur agricole : riz (quatrième producteur mondial), café (deuxième producteur mondial), noix de cajou, maïs, poivre, patate douce, cacahuète, coton, caoutchouc, thé, aquaculture.
  • Le secteur des services : le tourisme.


Le Vietnam détient le 28ème rang pour les exportations dans le monde, pour un montant de 165 milliards de dollars de marchandises chaque année, comprenant des équipement de radiodiffusion, ordinateurs, pétrole brut, chaussures en cuir. La majorité de ces exportations ont pour destination les États-Unis, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Allemagne.

Avis sur Vietnam Exploration